Posted in Costa Rica Pays visités

Costa Rica : A la découverte des animaux sauvages

Costa Rica : A la découverte des animaux sauvages Posted on octobre 3, 20192 Comments

Cette troisième et dernière semaine (pour le moment) au Costa Rica nous a permis de vivre des expériences auprès d’animaux qu’on ne voit que dans les reportages ou dans les livres et qui nous font tant rêver…

Mais n’allons pas trop vite et reprenons nos aventures là où nous les avons laissées.

Samara, une ville où il fait bon vivre

Après l’invasion de notre chalet en bois par les fourmis nous avions décidé de prendre une nuit d’hôtel le temps de préparer la suite et voir où nous allions… Et puis des entretiens téléphoniques pour des opportunités de travail et un bien être certains à Samara nous ont encouragé à rester une nuit de plus… puis encore une nuit et finalement nous décidons de partir le lundi matin.

Ces quelques jours à l’hôtel sont agréables, puisqu’il s’agit d’un petit hôtel familial où les enfants se lient d’amitié avec la fille des employés et peuvent jouer à l’extérieur dans les hamacs et les jeux laissés à disposition par l’hôtel. Cela nous laisse un peu de répit pour nous parents.

Et puis nous découvrons Samara sous un nouveau jour : nous étions loin du centre et ne connaissions que Samara en journée, mais là nous découvrons la ville de nuit et nous nous rendons compte à quel point c’est une petite ville où tout le monde se connait, se salue, et où chacun vit paisiblement à cette époque. On est en saison creuse et tous en profite pour se reposer avant le début de la haute saison qui démarre en novembre.

Activités et rencontres à Samara

Grâce à instagram nous rencontrons Tom, un français qui est arrivé à peu près en même temps que nous au Costa Rica et qui voyage ici pour 5 mois. Lui aussi ne devait pas rester longtemps à Samara et la magie a aussi opéré sur lui puisqu’il y est resté 2 semaines !!

Léon et Sylvain continue leur apprentissage du Surf et arrivent de mieux en mieux à se mettre debout ! Le dimanche nous réussissons à réaliser le rêve de Joseph : monter à cheval ! Grâce à l’oncle du prof de surf qui organise cela.  Nous étions du côté de la plage où les locaux passent leur dimanche et nous avons pu faire du cheval sans rien préparé, boire de l’eau de coco fraichement cueilli sous nos yeux par des amis du fameux prof, et échanger avec eux tout l’après-midi, tranquillement : Pura Vida ! Au détour d’une conversion il nous dit que des milliers de tortues sont arrivés sur la plage d’Ostional !! Ni une ni deux on décide avec Tom d’y aller le lendemain. Et c’est comme cela que notre séjour s’est à nouveau prolongé !

Vivre une ‘Arribadas de Tortues’, instant magique à Ostional

Après avoir pris les renseignements sur comment y aller, comment accéder à la plage et à quelle heure s’y rendre, nous voilà à Ostional vers 15h30. Nous attendons d’avoir un guide disponible et nous accédons à la plage en silence par petits groupes. Impressionnés par ce que nous nous apprêtons à vivre.

Et quelques mètres après l’arrivée sur la plage, nous voyons ces centaines de tortues qui sortent de l’eau et entament leur chemin sur le sable sous nos yeux émerveillés. C’est très émouvant d’assister à un tel spectacle. « Las Arribadas » se déroule en « hiver » une fois par mois en aout septembre et elles peuvent être jusqu’à 300 000 tortues à venir en 3 à 5 jours pondre leurs œufs ensemble. Après une heure d’observation nous quittons la plage et les tortues vertes, en souhaitant bonne chance aux futurx bébés tortues qui 45 jours plus tard devront eux aussi affronter bien des épreuves pour rejoindre la mer et grandir… (1 sur 1000 seulement y parviendra).

Le lendemain nous nous rendrons à Puerto Carillo en bus pour découvrir un petit village (vraiment petit seulement 3 rues) et une plage encore plus jolie que celle de Samara. En route, nous rencontrons un vénézuélien d’une gentillesse incroyable qui offrira aux enfants un granité local !! Nous dégusterons deux Batidos de Piña (ananas) tellement bons dans un hôtel avant de renter préparer nos affaires pour notre départ du lendemain. Direction : Quepos !

Quepos et son parc national : le parc Manuel Antonio

Nous pensions que le trajet serait simple… mais il n’en fut rien. Il faut savoir que la péninsule de Nicoya n’est pas simple d’accès, les routes sont loin d’être toutes goudronnés et le moindre déplacement prend beaucoup de temps. Nous mettrons 4 bus, et 9h pour rejoindre Quepos ! Quepos se situe sur la coté pacifique mais plus au sud et surtout à 6 km du parc Manuel Antonio. Ce parc est réputé pour sa faune et sa flore variée sur un petit périmètre. Forêt dense, mangrove, plage, on retrouve plusieurs écosystèmes sur un seul et même lieu.

Après notre journée de route harassante, nous filons le jeudi matin visiter le parc. L’entrée pour le parc est de 16$ par personne (gratuit pour les enfants) et nous sommes vite accostés par des guides souhaitant nous vendre un tour privé pour 20$ / pers. Nous refusons gentiment en se disant qu’on saurait voir nous même les animaux. Et bien nous en a pris. A peine entrés dans le parc que nous voyons un Agouti et un crabe. Nous poursuivons notre visite en prenant le chemin vers la cascade. Nous croisons alors un couple de Toucan que nous pourrons longuement observer dans les arbres… La cascade n’est visible qu’en saison des pluies, en saisons sèche ben… c’est sec !!!

Nous recroisons les toucans au retour puis c’est au tour d’une petit famille de singes de se dévoiler dans les arbres. Là un guide nous indique gentiment qu’il y a un boa non loin de là. Nous nous dépêchons d’y aller ! Il dort paisiblement en bordure d’un chemin. Nous poursuivons et nous croisons alors deux paresseux, pleins d’iguanes, et des singes capucins qui jouent dans les arbres !! A ce moment-là on réalise notre chance, nous n’espérions pas en voir tant. Nous nous arrêtons pour pique-niquer avant de poursuivre vers les plages. C’est vers la plage que nous croisons un raton laveur perché dans son arbre. Nous pourrons lui aussi l’observer pendant plus d’une demi-heure, faire sa sieste, et faire sa toilette.

Retour au point de départ

Les 3 jours passés à Quepos en appartement sont supers et passent vite entre visite du vieux port, de la Marina et repos. Nous partons le dimanche matin pour un retour en bus à Alajuela. Nous rencontrons à notre arrivée une famille allemande avec qui le courant passe de suite et nous décidons de passer la soirée ensemble : direction l’aire de jeu et resto. C’est sur cette belle semaine que s’achève notre premier séjour au Costa Rica. Nous décollons le lendemain matin vers une autre destination…mais nous reviendrons dans quelques semaines pour finir nos découvertes de ce magnifique pays qui nous a conquis sur bien des aspects : faune, flore, gentillesse, simplicité, paysages, sécurité, intérêt pour la sauvegarde de leur environnement…

2 comments

  1. La petite famille a l’air de bien profiter de ce merveilleux séjour!
    Bonne continuation. Bisous à vous quatre
    Papou

    1. Oui on profite bien!! Mon petit doigt me dit qu’il devrait y avoir bientôt une surprise… de la part de Léon 😉
      Bises à vous 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :