Faire une virée à 4…!

Après une traversée des plus calme en ferry… (ok, ici on raconte la vraie vie : Léon a eu du mal à s’endormir et descendre du lit superposé pour allaiter est quand même pas super agréable en milieu de nuit ; mais on était mieux que les passagers qui n’avaient pas de cabine !!) … la mer était d’huile et aucun mal de mer à déclarer, nous accostons à 08h30 à Barri.

La sortie du port sans aucun contrôle nous rappelle encore une fois combien l’Europe est un gruyère… Bref fermons cette parenthèse !

Nous nous garons au pied de la vieille ville et fonçons prendre un petit dej !! les estomac rassasiés, nous arpentons les ruelles à l’ombre et sans touristes… seulement les habitants qui s’éveillent, qui démarrent leur journée et profitent de la fraicheur matinale pour s’activer. Les restaurants reçoivent leurs livraisons, les papis et mamies refont le monde, on étend son linge, les enfants jouent… et samedi oblige on se marie. Nous assistons à deux mariages et on est impressionnés (tapis rouge devant l’église, drones et caméramans pour filmer l’arrivée de la mariée et son entrée dans l’église, photographes, … rien n’est laissé au hasard !). Plus loin, au vieux port, on range son bateau et on finit de vendre sa pêche de la nuit, oursins et petits poissons promettent de bon repas au déjeuner !

Nous apprécions de découvrir ainsi la ville, au charme fou à cette heure. Vers 11h00 les touristes sont là, et la magie se dissipe…un peu seulement !

Un déjeuner rapide plus tard et nous reprenons la route : direction des villages classés au patrimoine mondial de l’UNESCO en raison de leur Trulli… Nous arrivons à Alberobello en milieu d’après-midi sous une chaleur écrasante… nous l’ignorions encore mais une vague de chaleur venue de l’Afrique ne va pas nous épargner et les températures sont montées jusqu’à 48°C cet après-midi-là, selon la proprio du camping !! Nous attendons donc 19h00 pour prendre un taxi et aller visiter la ville à la fraiche (34°C !!) Nous découvrons une ville magnifique, les maisons déjà vues sur la route en venant, sont ici par centaines et donnent un charme fou à cette ville. Ces constructions ancestrales sont non seulement préservées mais perpétuées !! Nous sommes ravis de cette visite et nous endormons et rêvant à des températures plus clémentes qui nous permettraient de continuer à visiter cette région prometteuse le lendemain…

Mais, le dieu météo n’en avait pas décidé ainsi, au réveil il fait encore plus chaud (42°c à l’ombre, autant vous dire qu’on n’a même pas voulu savoir combien au soleil…) Nous souhaitions visiter Matera, ville des Sassi, célèbre habitation troglodytes… mais nous renonçons, impossible de sortir des enfants en bas âges du camping-car, avec cette chaleur sans leur faire courir de risque. Nous poursuivons notre route jusqu’à Pompéi, plus proche de la mer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s