Vieux Mostar que Jamais

Pendant notre arrêt à Plitvice, j’avais discuté avec des françaises, qui voyage en camping-car groupé (nous découvrions chaque jour de nouvelle chose sur le monde des camping-caristes!!) et qui avaient fait un stop à Mostar en Bosnie-Herzégovine. Cela m’avait donné envie de m’y rendre et après en avoir discuter ensemble, nous décidons de faire le détour avant de descendre à Dubrovnik.

La route est plus longue que prévue, entre passage de frontière et petite route (en bon état) et nous arrivons en début d’après-midi à Mostar. Pour une fois, Sylvain souhaitait dormir dans le centre, mais quand on a vu les endroits exigus où ils voulaient on voulait nous parker, nous rebroussons chemin et partons à la recherche d’un vrai camping en dehors de la ville… Nous choisissons le camping Paradise, un petit camping familial où les proprios sont à nos petits soins et les enfants adoptent tout de suite Léon. Nous n’avions pas mangé, et allons prendre un repas dans le restaurant à côté, le proprio du camping réveille les restaurateurs de la sieste pour qu’ils puissent nous régaler… nous voila seuls devant une belle assiette avec en prime une nounou pour s’occuper de Joseph pendant qu’on mange!! trop bien!

Nous découvrons vite que les Bosniens sont de prime abord beaucoup plus chaleureux que leurs voisins, cela fait du bien de pouvoir rire et échanger avec des locaux, c’est aussi cela le voyage.

En fin d’après-midi, à la fraiche (38°) nous prenons un taxi (il y a une fête et les bus ne passent pas… dommage) pour Mostar. Le centre-ville est vraiment sympa, même si nous déplorons le surnombre de boutique pour touristes dans la vieille ville… on constate que chaque lieu touristique dans le monde se dénature de plus en plus…re-dommage!!

Malgré cela, il y règne toujours une atmosphère singulière, difficile à décrire, un pays qui se reconstruit après la guerre, qui essaie de retrouver de la croissance économique … des sourires larges et accueillant, la vie simple… nous sommes ravis d’avoir fait le détour autant pour la ville jolie comme tout et son pont, que pour la découverte de ce pays dont nous entendions les faits de guerre dans les JT quand nous étions jeunes (jamais je n’aurais imaginé y mettre les pieds avec mes enfants un jour).

Dans la ville de Mostar, les mosquées et les églises se côtoient, elle sont nombreuses. Les tenues des unes (habitantes) sont aussi légères que celles des autres sont opaques, tout se beau monde vie ensemble dans la paix et le respect…pour combien de temps dans ce pays qui garde selon nous un parfum de poudrière?

Hasard des dates, Joseph fête ses 3 mois à Mostar… bébé globetrotteur!!

La nuit sera agitée, fête oblige, les bosniaques ont dansé toute la nuit au son de musique locale remixée… on a pas vraiment adhéré à ce style musical assez particulier surtout que la fête s’est terminée à…. 03h30 du matin!

Dur dur la route le lendemain.

Une réflexion sur “Vieux Mostar que Jamais

  1. Je lis et regardes votre voyage et me dis que vous avez fait un choix magnifique.
    Les photos donnent envie et ce voyage en famille avec comme seul objectif le plaisir et le partage doit être humainement enrichissant et extraordinaire .
    Bon voyage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s