Les princes au bois dormant

Sylvain rêvait de découvrir les châteaux de Bavière, passionné d’histoire, il avait envie de voir les constructions de Ludwig II entre autre.

C’est donc avec l’espoir d’une météo un peu clémente que nous arrivons à Füssen, ville située en bordure de lac mais surtout à 4 km du château de Neuschwanstein dont la construction démarra en 1868 (mais qui ne fut jamais terminée) au-dessus de celui de son père le château de Hohenschwangau. De styles très différents, un de ces châteaux a inspiré les dessinateurs d’un dessin animé de Walt Disney : le château de la belle au bois dormant. Cependant, la météo n’est pas avec nous, et surtout nous arrivons en fin de matinée et les prochaines visites ne pourront se faire qu’en début de soirée (un peu long d’attendre avec 2 enfants en bas âge). Nous renonçons donc à faire la visite de l’intérieur (sans trop de regrets, les visites bondées de touristes, au pas de charge et chronométrées nous intéressent moyen) pour nous consacrer à l’ascension vers le château de Neuschwanstein. ¾ d’heure de grimpette nous serons nécessaires pour parvenir au château et le découvrir de près. Une belle ballade, et un beau panorama sur les lacs une fois arrivés en haut nous récompensent de nos efforts.

Nous rentrons au camping-car juste avant l’arrivée d’un gros orage, bon timing ! Nous resterons au calme le reste de l’après-midi et nous irons diner dans un restaurant grec (le resto le + proche de nous…) et qui nous donne un premier aperçu de ce qui nous attend dans quelques temps…

Après une nuit fraiche, nous nous réveillons toujours sous la pluie… ââââh la montagne !!! Nous bravons les gouttes pour visiter Füssen et profitons de averses pour nous réfugier dans les Bakereï, (boulangeries/salons de thé). Cette  ville à la frontière autrichienne est vraiment charmante, rues pavées, petites boutiques et bâtiments aux toits enchanteurs ou aux murs kitsch, mais qui vont bien dans le décor, il y a de quoi se régaler.

Comme la veille nous passerons le reste de l’après-midi à l’abris et au calme, jeu du loto, petites voitures, lecture, sieste, blogging, gouter (le 30ième de la journée 😉 ) la vie se déroule tranquillement. C’est l’avantage des voyages au long cours, on accepte plus facilement les journées de pluie pendant lesquelles il est difficile de faire quoi que ce soit… et puis on profite de la vie de famille, bonheur  tellement simple mais c’est tellement agréable de passer du temps ensemble.

4 réflexions sur “Les princes au bois dormant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s