Day 210 : Le choc des cultures

Marcher, voilà une chose qui surprend beaucoup par ici et dans beaucoup de pays du monde. Pourquoi marcher quand on peut prendre un scooter, un taxi, un bus, une voiture…. ? Aujourd’hui nous avons pu lire l’incompréhension dans le regard des nombreux malais qui s’étaient gentiment arrêtés pour nous proposer de nous emmener. En effet, nous voir marcher alors que la pluie menaçait, était quelque chose de quasi insupportable pour eux.

Mais devant toutes ces propositions nous avons tenus bons du moins pour l’aller. Nous voulions aller visiter un village qui fabrique les batik traditionnels et nous nous étions mis en tête de faire le trajet à pieds histoire de prendre le temps de savourer les odeurs, l’ambiance, d’observer la nature…

Après 9 km nous arrivons enfin à destination et découvrons avec grand plaisir ce savoir faire des pays tropicaux. Mais en ressortant, nous voyons les nuages noirs s’amonceler au dessus de nos têtes et nos jambes nous disent que les malais n’ont peut être pas tort et qu’un taxi pour le retour serait le bienvenu….Nous cédons donc devant tant de pression….Nous passerons la fin d’après midi à bouquiner en écoutant la pluie tomber sur le toit mince du bâtiment où nous dormons.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s