Day 152 : Destruction créatrice

Un nouveau jour et une nouvelle ballade. Nous nous rendons aujourd’hui à la pointe Ouest du promontoire afin de découvrir les petites plages désertes qu’offrent la côte par ici. Au cour de cette marche de 10 km, nous croisons un paysage de désolation, sur fond d’océan multicolore. Les nombreux incendies encore visibles dans le parc, n’ont pas tous été provoqués par des criminels, ni même par la nature elle-même, mais par… les rangers. En effet, certains types de végétation ont besoin du feu pour se reproduire et se régénérer. Les Rangers provoquent donc des incendies sur certaines zones pour contrôler la regenération de la flore dans le parc. On constate d’ailleurs que les arbres dont le tronc est brulé ne meurt pas tous, et qu’une végétation luxuriante refait très vite surface. La nature a donc parfois (comme l’homme) besoin de detruire pour avancer.

Une réflexion sur “Day 152 : Destruction créatrice

  1. salut les touristes

    elle me plait bien cette plage avec cette eau turquoise , je me verrais bien me poser la en bikini avec un mojito …….
    je sais que vous etes en route pour bangkok , à vous de nouvelles aventures , si j’ai bon souvenir dans le fim la plage , c’est un jus de sang de serpent que l’on boit à l’arrivée …. bonne dégustation !!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s