Day 101 : Soufre toujours.

Après une bonne nuit sur les bords du lac Taupo (récupératrice pour nos muscles endoloris) nous entamons cette journée bien décidés à retrouver les bonnes vieilles odeurs du parc du Yellowstone. Une visite à la bibliothèque plus tard (et un nouveau livre gratuit dans l’escarcelle) nous trouvons le chemin menant aux Haka Falls.

Ces chutes d’eau impressionnantes par leur débit se trouvent juste à l’entrée de la rivière Waikato (plus long cours d’eau de la Nouvelle Zélande) et qui prend sa source au lac Taupo. Puis nous tombons sur le parc Wai-O-Tapu. Ce parc offre un paysage lunaire de cratères effondrés, de mares de boues, de terrasses de silice, de lacs multicolores, d’eau bouillante et de vapeur. Entre le lac surnommé Champagne Pool, et celui surnommé Artist Palett’s nous sommes surpris par la diversité des couleurs dans des cratères aussi proches les uns des autres. La nature est décidément pleine de surprises et de créativité.

Nous arrivons en fin d’après midi à Rotorua, ville volcanique et touristique par excellence. Les bonnes vieilles odeurs de souffre sont perceptibles aux quatre coins de la ville. Nous passons la fin d’après midi à la bibliothèque (ce tour de Nouvelle-Zélande commence vraiment à ressembler à un tour des bibliothèques : internet gratuit et service d’échange de livre d’occasion rendent ces endroits très sympathiques). Les journées passant vite, il est déjà temps de chercher notre lieu de campement pour la nuit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s